lundi 15 juillet 2013

Yobelim 50


Yobelim/Jubilés Chapitre 50


 Chapitre 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12-13-14-15-16-17-18-19-20-21-22-23-24-25-26-27-28-29-30-31-32-33-34-35-36-37-38-39-40-41-42-43-44-45-46-47-48-49-50


1 Et après cette loi, je te fis connaître les jours de repos dans le désert du Sin[aї] qui est entre Elim et Sinaï ; je t’appris les repos de la terre sur le mont Sinaï et je t’appris les années de jubilés des repos d’années, mais l’année je ne te l’ai pas dit jusqu’à ce que vous entriez dans la terre que vous allez posséder.

2 Et la terre aussi gardera ses repos lorsqu’ils y habiteront et ils connaitront l’année du jubilé.

3 Pour cette raison j’ai ordonné pour toi les années-semaines et les années et les jubilés : il y a 49 jubilés des jours de Adam jusqu’à ce jour et 1 semaine et 2 ans. 

4 Et il y a encore 40 ans à venir pour apprendre les commandements de (YHWH) jusqu’à ce qu’ils passent par-dessus jusqu’à la terre de Canaan en traversant le Jourdain vers l’OUEST.

5 Et les jubilés passeront jusqu’à ce qu’Israël soit nettoyés de toute faute de fornication et d’impureté, de pollution et péché et erreur, et habite en confiance sur toute la terre, et il n’y aura plus un satan (adversaire) ni aucun démon, et la terre sera propre à ce moment-là à toujours.

6 Et voici les commandements concernant les repos - je [les] ai écrit pour toi, et tous les jugements de ses lois :

7 – 6 jours tu travailleras mais le 7e jour est le Shabbat de (YHWH) ton Elohim. 

8 En cela tu ne feras aucune manière de travail, toi et tes fils, et tes serviteurs et tes servantes, et tout ton bétail et l’habitant qui est aussi avec toi. 

9 Et l’homme qui y fera quelque travail mourra. Quiconque exècre ce jour, quiconque couche avec [sa] femme * ou quiconque dit qu’il va faire cela, qui établiera de voyager pour y acheter ou vendre, et quiconque apporte de l’eau qu’il n’a pas préparée pour lui au 6e jour, et quiconque prend quelque poids à porter hors de sa tente ou hors de sa maison mourra. 

Cela rejoint bien la pensée d'autres passages dans la Torah.
Quand Elohim descendit sur la montagne :
Shémoth-Exode 19:14-15 (Septante)
"Moïse descendit donc de la montagne vers le peuple ; il les purifia, et ils lavèrent leurs vêtements. Puis, il dit au peuple : Tenez-vous prêts ; pendant trois jours ne vous approchez point de vos femmes."


Quand l'homme couche avec sa femme, l'homme et la femme sont en état d'impureté dans la Torah donc cela va tout à fait dans le sens de la Torah.
Ensuite pour la punition de mort, toute profanation du shabbat est punit de mort dans la Torah, ramasser du bois, ect...

Autre passage qui montre qu'il y a bien des cas où Elohim interdit les rapports sexuels dans le couple :

Lévitique 20:18 (Septante)
"Si un homme a commerce (couche) avec une femme pendant ses menstrues, et qu'il ait mis sa nudité à découvert, ils seront tous les deux exterminés du sein de leur famille : Lui, pour avoir dévoilé la fontaine ; elle, pour avoir montré le flux de son sang."


Le Shabbat est le jour Saint consacré à YHWH donc les rapports sexuels sont interdits dans le couple ce jour-là.


10 Tu ne feras aucun travail du tout le jour du Shabbat sauf ce que tu as préparé pour toi le 6e jour comme à manger et boire et te reposeras et garderas le repos de tout travail en ce jour et béniras (YHWH) ton Elohim qui t’a donné un jour de fête et un jour saint, et un jour du royaume saint pour tout Israël. 

11 Que ce jour soit parmi leurs jours pour toujours, car grand est l’honneur que (YHWH)  donna à Israël afin qu’ils puissent manger et boire et être satisfaits en ce jour de fête en s’y reposant de tout leur travail qui revient au travail des enfants des hommes sauf de brûler de l’encens et d’apporter des oblations et des sacrifices devant (YHWH) pour les jours et pour les Shabbats. 

12 Ce travail seul sera fait les jours de Shabbat dans le sanctuaire de (YHWH) ton Elohim afin qu’ils puissent expier pour Israël par un sacrifice continuel d’un jour à l’autre comme un mémorial de complaisance devant (YHWH) afin qu’il les accepte toujours d’un jour à l’autre comme tu as été commandé. 

13 Et tout homme qui y fera un quelconque travail ou partira faire une course ou labourer [sa] ferme, que ce soit dans sa maison ou un autre endroit, et quiconque allume un feu ou monte sur une bête quelconque ou voyage par bateau sur la mer et quiconque frappe ou tue n’importe quoi, ou abatte une bête ou un oiseau ou quiconque attrape un animal ou un oiseau ou un poisson ou quiconque humilie son âme ou fait la guerre durant les Shabbats ; *

14 l’homme qui fera une de ces choses durant le Shabbat mourra, afin que les enfants d’Israël observent les Shabbats conformément aux ordres concernant les Shabbats de la terre comme il est écrit sur les tablettes qu’Il a mises dans mes mains afin que j’inscrive pour toi les lois des saisons et les saisons conformément à la partition de leurs dates. Ceci complète le compte de la partition des dates.

* Explication : L'interdiction de labourer se trouve dans les autres textes de la Torah.
L'interdiction d'allumer un feu aussi se trouve dans les autres textes de la Torah.
L'interdiction de faire une course le jour même du Shabbat est traduit aussi par "faire un voyage"  donc une idée de partir au loin, peut-être en rapport avec le fait de monter sur une monture, car l'idée du voyage consiste à parcourir une longue distance, les coursiers sur les chevaux parcouraient de longues distances pour annoncer des nouvelles ou apporter des choses, d'où peut-être cette traduction en Français "d'interdit pour faire une course."
L'interdiction de monter une bête est aussi liée au fait qu'il est dit que les animaux aussi doivent se reposer le jour du Shabbat dans les autres Livres de la Torah.
L'interdit de voyager en bateau le jour même du Shabbat rejoint l'idée de partir au loin le jour-même du Shabbat, et aussi peut concerner les pécheurs en général qui doivent cesser de travailler ce jour-là, sur un bateau tout l'équipage travaille en ce jour pour faire naviguer le bâteau soit pour voyager soit pour la pêche. 
L'interdiction de tuer quoi que ce soit le jour du Shabbat rejoint aussi l'idée de cesser tout acte violent envers la création et de cesser de travailler car le plus souvent l'acte de tuer les animaux consiste à préparer la nourriture, donc à travailler.
Le fait de l'interdit d'humiler son âme a été traduit par le jeûne mais le jeûne en Hébreu se dit "Humilier ou affliger son âme" c'est à dire, le Shabbat est un jour de fête et de réjouissance et on ne doit pas le transformer en un jour de tristesse car c'est le Jour de YHWH.
On peut par exemple très bien ne pas manger le jour du Shabbat pour cause de santé ou parce que l'on a pas d'appétit sans que l'on s'afflige devant Elohim avec le sac et la cendre.
Voir les jeûnes de Moïse, d'Elie et de Yéshoua qui durèrent 40 jours d'affilés donc forcemment ils jeûnèrent des jours de Shabbats. Mais le jeûne ne signifie pas forcemment l'affliction. 
L'interdiction de faire la guerre le jour du Shabbat ne signifie pas ne pas se défendre en cas d'attaques le jour du Shabbat comme l'avaient très bien compris Matthathias et Juda Maccabées. Cette interdiction concerne le fait d'aller faire la guerre le jour du Shabbat sans que le peuple n'ait été attaqué, pour prendre des villes... L'interdit concerne les guerres offensives et non défensives.


 Chapitre 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12-13-14-15-16-17-18-19-20-21-22-23-24-25-26-27-28-29-30-31-32-33-34-35-36-37-38-39-40-41-42-43-44-45-46-47-48-49-50