lundi 15 juillet 2013

Yobelim 37


Yobelim/Jubilés Chapitre 37

 Chapitre 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12-13-14-15-16-17-18-19-20-21-22-23-24-25-26-27-28-29-30-31-32-33-34-35-36-37-38-39-40-41-42-43-44-45-46-47-48-49-50


1 Et le jour que Isaac, le père de Jacob et d’Esau, mourut, les fils d’Esau entendirent Isaac donner la portion du plus âgé au plus jeune fils Jacob et étaient très en colère et ils argumentèrent avec leur père en disant : Pourquoi ton père a-t-il donné à Jacob la portion du plus âgé et est passé par-dessus toi alors que tu es le plus âgé et Jacob le plus jeune ? 

2 Et il leur dit : Parce que j’ai vendu mon droit d’aînesse à Jacob contre un petit bouillon de lentilles le jour que mon père m’envoya chasser et attraper et lui apporter quelque chose afin qu’il mange et me bénisse ; il est venu par ruse et apporta à mon père à manger et à boire et mon père le bénit et me mit sous sa main. 

3 Et maintenant mon père m’a fait jurer, moi et lui, que nous ne comploterons pas en mal l’un contre son frère et que nous continuerons dans l’amour et la paix chacun avec son frère et nous ne corromprons pas nos voies.

4 Et ils lui dirent : Nous ne t’écouterons pas pour faire la paix avec lui, car notre force est plus grande que sa force et nous sommes plus puissants que lui. 

5 Nous irons contre lui et le tuerons et le détruirons lui et ses fils. 

6 Et si tu ne viens pas avec nous, nous te ferons du mal aussi. 

7 Et maintenant écoute nous : Faisons envoyer Aram et Philistia et Moab et Ammon, et choisissons pour nous des hommes de choix qui sont ardents au combat et allons contre lui et lui faire la guerre et exterminons-le de la terre avant qu’il devienne fort. 

8 Et leur père leur dit : N’allez pas et ne faites pas la guerre contre lui sinon vous tomberez devant lui. 

9 Et ils lui dirent : Cela aussi est exactement ton modèle d’action de ta bouche jusqu’à ce jour et tu mettrais ton cou sous son joug - nous n’écouterons pas tes paroles. 

10 Et ils allèrent à Aram et à Aduram chez l’ami de leur père et ils engagèrent avec eux 1 000 hommes de combat, homme de guerre choisis. 

11 Et de Moab, des enfants d’Ammon vinrent avec ceux qui étaient engagés, 1 000 hommes choisis, et 1 000 hommes de guerre choisis de Philistia, et 1 000 hommes de combat choisis d’Edom et des horites, et des hommes forts de guerre de Kittim. 

12 Et ils dirent à leur père : Viens avec eux et conduis-les, sinon nous te tuerons.

13 Et il était rempli de colère et d’indignation en voyant que ses fils le forçaient d’aller devant [eux] pour les conduire contre Jacob son frère mais ensuite il se rappela tout le mal qui était caché dans son cœur contre Jacob son frère et il ne se souvint pas du serment qu’il avait juré à son père et à sa mère qu’il ne comploterait aucun mal tous les jours contre Jacob son frère.

14 Et malgré tout cela, Jacob ne savait pas qu’ils partaient contre lui en guerre et il pleurait Léah sa femme jusqu’à ce qu’ils approchent très près de la tour avec 4 000 guerriers et hommes de guerre choisis. 

15 Et les hommes d’Hebron envoyés vers lui dirent : Voici ton frère est venu contre toi pour te frapper avec 4 000 selles avec l’épée et ils portaient des boucliers et des armes. 

16 Car ils aimaient Jacob plus que Esau, aussi ils lui dirent, car Jacob était un homme plus libéral et plus compatissant qu’Esau. 

17 Mais Jacob ne voulait pas croire jusqu’à ce qu’ils viennent très près de la tour. 

18 Et il ferma les portes de la tour et se tint sur les remparts et parla à son frère Esau et lui dit : Noble est la consolation pour laquelle tu es venu me réconforter parce que ma femme est morte. 

19 Est-ce le serment que tu as juré à ton père et encore à ta mère avant qu’ils meurent ? 

20 Tu as brisé le serment et tu es condamné au moment que tu as juré à ton père.

21 Et alors Esau lui répondit et dit : Ni enfants des hommes, ni bêtes de la terre n’ont aucun serment de justice par lequel faire [un serment valide] qu’ils auraient juré à toujours, mais chaque jour ils complotent le mal l’un contre l’autre et comment tuer son adversaire et rival. 

22 Et il n’y a pas d’observation du lien de frère avec toi. 

23 Entends ces mots que je te déclare ! Si le sanglier peut changer sa peau et rendre ses poils aussi doux que la laine, ou s’il peut lui pousser des cornes sur sa tête comme les cornes d’un cerf ou d’un mouton, ou si les seins se sépareraient d’eux-mêmes de leur mère - alors j’observerais le lien de frère avec toi, car tu n’as pas été un frère pour moi. 

24 Et si les loups font la paix avec les agneaux et ainsi ne pas les dévorer ou leur faire violence, et si leurs cœurs sont vers eux pour de bon, alors il y aurait la paix dans mon cœur envers toi. 

25 Et si le lion devient l’ami du bœuf et fait la paix avec lui et s’il est lié au joug avec lui et creuse avec lui, alors ferai-je la paix avec toi. 

26 Et quand le corbeau deviendra blanc comme le raza, alors sache que je t’ai aimé et ferai la paix avec toi. 

27 Tu seras déraciné et tes fils seront déracinés et il n’y aura pas de paix pour toi.

28 Et quand Jacob vit qu’il était [ainsi] disposé au mal envers lui avec son cœur et avec toute son âme pour le tuer et qu’il était sorti comme le sanglier sauvage qui fonce sur la lance qui le perce et tue et ne s’en détourne pas, alors il parla aux siens et à ses serviteurs qu’ils devaient l’attaquer lui et tous ses compagnons.


 Chapitre 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12-13-14-15-16-17-18-19-20-21-22-23-24-25-26-27-28-29-30-31-32-33-34-35-36-37-38-39-40-41-42-43-44-45-46-47-48-49-50